Quand Mme Diallo Hawa Barry profite de la Journée du 8 mars pour sensibiliser les femmes sur le cancer du sein

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Madame Diallo Hawa Barry n’est plus à présenter au peuple de Guinée. Surnommée Ambassadrice culturelle de la République de Guinée aux Etats-Unis, elle se bat dans plusieurs domaines pour aider la Guinée. Ici, elle sensibilise les femmes contre le cancer du sein.

C’est ainsi et comme d’habitude qu’elle a profité de la journée des droits des femmes le 8 mars 2021 pour lancer sur les réseaux sociaux une série de campagne de prévention du cancer du sein et la sensibilisation à l’autopalpation et à la consultation.

Pour ce faire, Madame Diallo Hawa Barry utilisa une publicité et sensibilisation spatiale. Durant les 8 jours qui ont suivi le 8 mars, 2021, elle a choisi dans son espace de réseaux sociaux une de ses camarades brave femme pour sensibiliser d’autres femmes sur le sujet.

Par exemple, le 13 mars 2021, Hawa Barry a publié sur son profil Facebook : “Mon 6ème jour de défi pour la campagne de prévention contre le cancer du sein (sensibilisation à l’auto palpation et à la consultation). Aujourd’hui, je désigne Judy. Je pense qu’elle sera partante pour cette belle cause et qu’elle mettra une photo d’elle pendant 8 jours et lancera une invitation chaque jour à une amie différente. Merci à chacune des nominées de relever ce défi”.

Cette idée de sensibilisation saurait mobiliser et motiver de nombreuses femmes pour la prévention du cancer du sein. Ensuite, la prise de conscience atteindrait tellement de femmes que cette méthodologie de campagne spatiale développée par Madame Diallo Hawa Barry aiderait à lutter contre le cancer du sein. Mais comment prévenir le cancer du sein ou sensibiliser à l’auto-palpitation et à la consultation ? Et qu’est-ce que le cancer du sein ?

Le terme « cancer du sein » fait référence à une tumeur maligne qui se développe à partir de cellules du sein. Habituellement, le cancer du sein commence soit dans les cellules des lobules, qui sont les glandes productrices de lait, soit dans les canaux, les passages qui drainent le lait des lobules vers le mamelon.

Il existe de nombreux types de cancer du sein, mais c’est vrai avec les maladies coronariennes, les différences de régime alimentaire sont considérées comme un facteur sous-jacent majeur des différents taux d’incidence du cancer du sein, en particulier chez les femmes ménopausées. De plus, l’on pense que le cancer du sein prend de 3 à 30 ans à se développer. C’est pourquoi Madame Diallo Hawa Barry demande instamment de faire des bilans de santé précoces.

Il est important de mentionner qu’il existe au moins trois occasions d’interrompre l’histoire naturelle du développement du cancer du sein. La première opportunité et la plus généralisable est de prévenir ou de limiter les expositions cancérigènes qui déclencheraient la réplication auto-entretenue des cellules mammaires endommagées.

La deuxième opportunité est d’inverser, ou du moins de contenir, la croissance des cellules qui n’ont pas encore atteint un état précancéreux diagnostiquable. C’est pourquoi, il y a un besoin d’autopalpation et de consultation comme le suggère Madame Diallo Hawa Barry.

La troisième possibilité est d’éliminer ou de tuer les lésions cancéreuses précancéreuses ou très précoces reconnaissables avant qu’elles ne provoquent des symptômes cliniques.

Comment mettre en pratique ces trois opportunités de reconnaissance et de prévention du cancer du sein ? Malgré plusieurs moyens de détecter et de prévenir le cancer du sein, pour la première fois dans l’histoire, des femmes en bonne santé aux États-Unis et en Guinée ont la possibilité de participer à des essais conçus pour tester le succès des interventions préventives ciblant chacun de ces trois étapes de l’histoire naturelle du développement du cancer du sein. Ainsi, suivant les idées de Madame Diallo Hawa Barry, voici les dix (10) points de prévention contre le cancer du sein qui sont suggérés pour les femmes dans la littérature médicale sur le cancer du sein.

Prévention du cancer du sein :

  1. Mangez principalement des plantes : Une étude récente de l’Université de Harvard a montré qu’une alimentation riche en légumes et en fruits peut réduire votre risque de développer un cancer du sein.
  2. Exercice régulier : L’exercice est l’une des méthodes les plus efficaces de prévention du cancer du sein. Les femmes actives sont beaucoup moins susceptibles de recevoir un diagnostic de toute forme de cancer. Trouvez un type d’exercice qui vous convient et respectez-le. Les médecins recommandent de faire de l’exercice au moins 30 minutes cinq fois par semaine pour rester en bonne santé.
  3. Dormez bien : Tout le monde a besoin de 7 à 9 heures de sommeil chaque nuit pour rester en bonne santé. Des recherches ont montré que les femmes qui dorment moins de six heures par nuit moyenne courent un risque accru de 30% de recevoir un diagnostic de cancer du sein au cours de leur vie.
  4. Maintenez un poids santé : Le surpoids ou l’obésité semble avoir une corrélation directe avec un risque accru de cancer du sein. Cela semble être particulièrement vrai pour les femmes ménopausées.
  5. Arrêtez de fumer : Le tabagisme a été associé à un risque accru de presque tous les types de cancer. Les femmes qui fument sont près de quatre fois plus susceptibles de développer un cancer du sein que les non-fumeurs.
  6. Évitez ou limitez l’alcool : Évitez de boire régulièrement des quantités excessives d’alcool. Les gros buveurs et les buveurs excessifs ont un risque accru de développer un cancer, en général. Les experts recommandent aux femmes de ne pas boire plus d’une unité d’alcool par jour, comme un petit verre de vin ou une seule bière.
  7. Allaitez vos bébés : Il a été démontré que l’allaitement de votre enfant pendant les six premiers mois de sa vie réduit le risque de cancer du sein jusqu’à 40%. Celles qui allaitent sont 10% moins susceptibles de mourir d’un cancer du sein que celles qui ne le font pas. Cela semble être dû au fait que les femmes n’ont pas leurs règles pendant l’allaitement, ce qui réduit leur exposition aux œstrogènes (dont un excès semble augmenter le risque).
  8. Évitez l’hormonothérapie : L’hormonothérapie substitutive est un traitement courant pour les femmes aux prises avec des symptômes sévères de la ménopause. Une étude récente de la Women’s Initiative montre que l’hormonothérapie à long terme augmente le risque de cancer du sein jusqu’à 24%.
  9. Évitez l’exposition à long terme aux radiations : La plupart des gens subiront une exposition aux rayonnements à un moment donné lorsqu’ils recevront une radiographie ou une mammographie, ou dans d’innombrables autres situations.
  10. Faites-vous dépister : La partie la plus importante de la prévention du cancer du sein est de vous contrôler régulièrement et de vous faire dépister au moins une fois par an.

Par Ibrahima Condé
E-mail : bingo_bigon@yahoo.com

Share.

About Author

Leave A Reply