Kolabounyi, la ville minière paralysée, les chemins de fer bloqués

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’appel du FNDC à la “désobéissance civile” trouve une résonance dans la grande ville de la préfecture de Boké, Kolabounyi, centre névralgique des activités minières dans la région d’où provient une part importante des taxes de l’État,  est complètement paralysé ce lundi 13 janvier 2020. En plus des magasins et et boutiques fermés, les jeunes ont érigés des barricades et brulés des pneus sur les axes principaux de la ville, empêchant ainsi la circulation et même les chemins de fer ont été attaqués, ce qui paralyse la circulation du train minéralier de la CBG (les images…)

Des pneus brulés à Kolabounyi

Le Centre Ville de kolabounyi deserte

 

 

Share.

About Author

Leave A Reply