Ibrahima Koné, un manager pour relancer Horoya

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, Le Populaire fait un zoom sur le nouveau Directeur général du quotidien national Horoya.

Le décret du 24 avril 2022 a fait d’Ibrahima Koné directeur général du journal Horoya, le quotidien national. Sa nomination par le président de la Transition ouvre la voie à un nouveau dynamisme pour ce média d’Etat assommé par le coût des intrants de production et la chute des ventes au numéro due à l’engouement pour le numérique.

L’espoir d’un plan de relance

Mais l’espoir est permis. Les autorités militaires misent sur son expertise et son expérience pratique de la presse imprimée – il était le directeur de la publication de l’hebdomadaire spécialisé incluant annonces classées traditionnelles et une partie publi-rédactionnelle dénommée Journal des appels d’offres ou encore JAO.

Il a déjà prouvé ses qualités de manager combatif et ambitieux à son ancien poste de directeur général adjoint de ce journal. Disposant désormais des pleins pouvoirs en matière de direction interne du quotidien, Koné dit avoir établi un plan de réforme, de rénovation du bâtiment qui a été endommagé lors du coup d’Etat du 5 septembre 2021 et d’équipement en machines d’imprimerie afin de rendre ce média autonome.

Face aux autres défis à relever pour retrouver la bonne posture du Horoya, Koné et son équipe se proposent de redonner une nouvelle visibilité au quotidien national partout dans la capitale Conakry comme dans les autres villes du pays, ainsi que les ambassades de Guinée à l’étranger. Le numérique étant devenu un passage obligé pour tout média traditionnel, la promotion des jeunes journalistes qui ont la vocation du travail et l’ambition de servir la patrie est aussi l’un de ses objectifs.
Koné est persuadé que la jeunesse d’aujourd’hui a plus de chance «d’autant plus qu’elle maîtrise les technologies de l’information et de la communication». Il admet que les difficultés sont partout, mais en tant que manager formé dans le secteur privé avant d’intégrer l’administration publique, Koné estime qu’il suffit juste d’être «perspicace et résilient» pour affronter les obstacles et réaliser de bons résultats.

Qui est Ibrahima Koné ?

Né en Côte d’Ivoire, il y effectue sa scolarité jusqu’au lycée. Arrivé en Guinée, il fréquente le lycée à Bonfi, accède à l’université Gamal Abdel Nasser où il est diplômé en sociologie. Ibrahima Koné commence sa vie professionnelle à la compagnie Shell Guinée.

Il s’envole vers son destin en Angleterre. Se recycle au collège technologique de Londres en Business Communication. De retour à Conakry, il lance l’entreprise Horizon 2000 Communication Plus qui édite le Journal des appels d’offres et des offres d’emplois (JAO), ainsi que des sites Web.

En 2017, il est porté à la tête de la section guinéenne de l’Union de la presse francophone (UPF). Koné réussit l’organisation des 46èmes Assises de cette organisation qui rassemble à Conakry plus de 300 professionnels de médias des cinq continents. En avril 2019, il est nommé par décret présidentiel Directeur général du quotidien Horoya.

Par Ahmed Tidiane Diallo

Share.

About Author

Leave A Reply