dimanche, janvier 17

Guinée/Covid-19 : Les 5 milliards prévus (primes exceptionnelles) n’enchantent pas le personnel soignant

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

5 milliards de francs guinéens, c’est la somme annoncée par l’ANSS pour faire face à la grogne des médecins et du personnel soignant impliqués dans la lutte contre la Covid-19. Selon Dr Sakoba Keita, une commission est déjà mise en place pour trouver la solution face à cette crise.

Suite à cette annonce, Kaba Keita, coordinateur du collectif des médecins et du personnel soignant, ne cache pas sa déception et se montre méfiant vis-à-vis de la promesse des autorités.

« Le collectif est dans une logique de compréhension car notre combat était de faire en sorte qu’on soit reconnu dans notre lutte par l’Etat qui, à travers le premier ministre, nous a tenu une promesse. C’est une grande victoire dès lors que nous avons reçus des excuses de la part du gouvernement. Mais ce qui est décevant, le monde entier témoignera que l’Etat guinéen ne donne que 5 milliards de francs guinéens à son personnel soignant comme primes exceptionnelles. Alors qu’en Côte d’Ivoire, l’Etat octroie des primes exceptionnelles chaque un mois à son personnel soignant impliqué engagé dans la lutte contre le coronavirus. Mieux, il y n y a aucun document juridique qui atteste que l’Etat a donné 5 milliards au personnel soignant.  D’ailleurs à date, nous ne sommes plus dans l’actualité de 5 milliards vis-à-vis de nos réclamations », a-t-il laissé entendre.

Le coordinateur du collectif du personnel soignant dans la lutte contre la Covid-19 renchérit en disant qu’avec tous les sacrifices consentis par le personnel soignant, la somme annoncée par l’Etat est dérisoire et insuffisante.

« Imaginez après des mois de combat en première ligne dans la lutte contre la Covid-19 et au risque de nos vies, l’Etat te donne 5 milliards comme primes exceptionnelles pour toute la période de la pandémie, c’est vraiment aberrant, ça fait très mal… Avec tous les risques de contamination et les sacrifices que le personnel soignant a consenti dans les différents centres de traitement ».

Lundi 2 novembre, les médecins et personnels soignant impliqués dans la lutte contre la COVID 19 ont manifesté pour réclamer le payement de leur prime dont le montant s’évalue à 5 millions chacun.

Mohamed Barry in Kalénews

Share.

About Author

Leave A Reply