GROGNE DES TRAVAILLEURS DE GHI : DEUX MOIS IMPAYES

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Rien na va plus au Grand Hôtel de l’Indépendance (GHI) entre le Directeur Général et des travailleurs qui réclament deux de salaire impayés. Ils sont au nombre de 130. Ce mercredi 29 juillet 2020, des travailleurs de l’Hotel ont décidé d’organiser une marche de protestation pour dénoncer le nouveau Directeur qui serait à la base de cette situation. Ils veulent coûte que coûte leurs salaires.

Dans une déclaration devant les medias, Mme Condé, une employée de l’hôtel a laissé entendre sa colère : « Moi j’appelle l’actuel Directeur Mosmar “Pharaon” tellement qu’il est mauvais. Ils sont venus dépouiller l’hôtel de son contenu et amener les meubles ailleurs. Le peu de salaire qu’on touchait, cette direction l’a déchiqueté en morceaux »

Et en autre d’enchainer, « Depuis qu’ils nous ont dit que c’est la société sud-africaine ” S N A” qui devrait reconstruire l’hôtel, allez-y voir, aucune brique n’a été posée hormis la clôture en tôles. Cette société SNA dont ils parlent n’est spécialisée que dans la construction des routes. Imagine jusqu’à ce 17 juillet 2020 on n’a pas été payé au compte du mois de juin. Le ministre sortant du tourisme Thierno Ousmane, Capi, Kiridi et Mosmar savent quelque chose dans ce dossier. Ce qu’on demande avant notre départ ce sont nos règlements. Moi j’ai travaillé 25 ans ici. Nous avons également dans cette galère interminable, des collègues déjà paralysés à vie. Nos regards restent tournés vers le chef de l’État pour nous tirer de ce bourbier ».

Toute fois, la situation des travailleurs de l’Hotel GHI reste sans solution. Affaire à suivre

Bakary Sylla Pour RDS

Share.

About Author

Leave A Reply