Détournement de deniers publics : Damaro Camara et Loucény Camama emprisonnés à la maison centrale de Coronthie

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

C’est tard dans la nuit du mercredi à ce jeudi, 28 avril 2022, à minuit et quelques minutes, que la Cour de répression des infractions économiques et financières a pris sa décision concernant les trois dignitaires de l’ancien régime qui étaient dans ses murs depuis plusieurs heures, a constaté une journaliste de Guineematin.com qui est sur place.
Finalement, Amadou Damaro Camara (président de la dernière Assemblée nationale sous Alpha Condé) et Loucény Camara (ancien président de la CENI, ancien ministre de l’hôtellerie et du Tourisme et député de la dernière législature) ont été mis sous mandat de dépôt, conduits à la Maison Centrale de Coronthie pour leur détention provisoire. Pour sa part, Michel Kamano (ancien ministre de Lansana Conté et député de la dernière législature) a été mis sous contrôle judiciaire.
Ces décisions ont été confirmées à la dizaine de journalistes qui attendaient encore devant la la Cour de répression des infractions économiques et financières par deux acteurs majeurs qui ont participé à leurs très longues auditions (entre 11 heures et zéro heure et quelques) ; mais, qui ont requis l’anonymat.
Et, il n’est pas superflu de préciser que les enquêtes sur les détournements de deniers publics et les cas de corruption enregistrés sous le régime d’Alpha Condé continuent à la direction centrale des investigations judiciaires de la gendarmerie nationale (DCIJ-GN).
Hormis ces trois personnalités (Damaro Camara, Loucény Camara et Michel Kamano), de nombreux autres anciens hauts cadres continuent de défiler devant les enquêteurs pour des faits de prévarication des deniers publics. C’est le cas par exemple de Tibou Kamara (ancien ministre Conseiller personnel du Chef de l’État, cumulativement ministre de l’industrie et des PME et porte parole du dernier gouvernement d’Alpha Condé), Sanoussy Bantama Sow (dernier ministre des sports du régime déchu), Médecin-Colonel Rémy Lama (ministre de la santé du Gouvernement renversé)… qui étaient encore face aux enquêteurs de la CRIEF hier, mercredi et qui n’ont apparemment pas été situés pour le moment comme bien d’autres d’ailleurs.
Enfin, il importe de noter qu’avant ce dépôt nocturne de Damaro Camara et Loucény Camara, la Maison Centrale de Conakry (la plus grande de la République de Guinée) a déjà accueilli plusieurs autres anciens dignitaires. C’est le cas du dernier Premier ministre d’Alpha Condé (Ibrahima Kassory Fofana, l’homme qui disait sans sourciller préférer l’ordre à la Loi pour expliquer les décisions illégales de privatisation de liberté aux Guinéens, les innombrables meurtres et arrestations de manifestants contre le pouvoir à vie de l’ancien président), Dr Mohamed Diané (le tout puissant ministre des Affaires présidentielles et ministre de la Défense d’Alpha Condé, qui était d’ailleurs le Premier ministre par intérim lors du coup d’État du Colonel Mamadi Doumbaya), Oyé Guilavogui (le ministre qui avait refusé et rejeté le Département de l’Élevage, peu juteux), Albert Damartang Camara (dernier ministre de la Sécurité du régime défunt), Ibrahima Kourouma (le ministre de la Ville qui s’est illustré dans la casse des maisons à Dar-Es-Salam, Kaporo Rails, Kipé, etc.).

Et, signe des temps, l’année dernière, ces anciens dirigeants du pays avaient fait emprisonner des centaines de Guinéens dans la même prison pour simplement avoir été accusés de s’opposer au troisième mandat du président Alpha Condé, qui a été à la base du coup d’État du 05 septembre dernier. Malgré tous les efforts des nombreuses familles et de leurs avocats, ces compatriotes y resteront détenus sans procès pendant plusieurs mois. D’autres n’avaient été sortis que pour le cimetière… Il aura donc fallu l’intervention du Colonel Mamadi Doumbaya et de ses hommes au petit matin du 05 septembre 2021 pour mettre fin à cette détention arbitraire, en libérant les centaines de détenus et le pays avec…
À suivre !
Guineematin.com

Share.

About Author

Leave A Reply