Congrès électif FEGUIFOOT: rappel à l’ordre du Président Condé, au-delà des discours officiels

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le weekend dernier, le Président de la république a rencontré les deux futurs protagonistes pour le perchoir de la FEGUIFOOT. C’était bien sûr dans son palais, à Sékhoutoureya

Alpha Condé qui a arboré, surement au gré de son ‘’gouverner autrement’’ la tunique d’un rassembleur, a instruit le président sortant de l’institution, Antonio Souaré et KPC, le challenger de celui-ci, de calmer l’adversité qui semblait débordante sur le terrain.

Des observateurs qui avaient tiré la sonnette d’alarme, à cause des agissements de soutiens brindezingues de part et d’autre, qui se sont invités dans le jeu, peuvent à cet effet, pousser un ouf de soulagement.

Pour eux, le rappel à l’ordre du premier magistrat du pays, est le bienvenu.

D’autres, par contre, ne s’empêchent pas d’une lecture caricaturée de cette démarche présidentielle.

Selon eux, la campagne qui prenait l’allure d’une consultation électorale nationale, devenait plutôt gênante pour le palais.

La réaction du Chef de l’Etat peut aussi se comprendre quand des courtisans ne se lassent pas de lui rappeler que tout le charivari n’est destiné qu’à convaincre 65 personnes qui sont les membres statutaires, les seules ayant le pouvoir de décider du sort des candidats.

Dans tous les cas, ce rappel à l’ordre venant du président de la république, s’avérait important. Sauf que la conférence de presse organisée au sortir de cette rencontre, a laissé apparaitre que les tensions sont loin de retomber.

La réplique de KPC plastronnant depuis la chaise qu’il occupait, à Antonio Souaré, en était une illustration déplorable.

Mognouma

Share.

About Author

Leave A Reply